18 septembre 2011

J'entends la pluie

Je suis dans ma chambre chez mon père et j entends la pluie. J aime cela car c'est calme ici et une fois a l étage, nous sommes déjà sous le toit.

Ce n'est pas la même chose que mon appart parisien. J ai une chambre avec deux fenêtres dont une en chien assis ce qui me permet de profiter de la pluie dans le noir presque complet.

Seul la lumière de mon pad m'éclairs et me tiens éveillé pour ces quelques minutes de sommeil en moins.

Je suis passé par différentes étapes ce soir, le fils gentil et volontaire, j'ai aidé à faire la cuisine. Bon ok, rien de bien extraordinaire mais ça faisait longtemps que je n'avait pas mangé de boeuf bourguignon. Quelques courses aussi malgré mon arrivée tardive. Et une petite phase de cueillette d'haricots verts. Il y a de sacré morceau dans le potager de mon papa. Ensuite, le repas. Avec cette nouvelle personne qui compte beaucoup pour mon père et que je ne connais que très peu. Elle est venue avec ses fils. Je me revois 20 ans en arrière... Coup de vieux quand tu nous tiens!

Les chamailleries, les réflexions d'enfants qui tombent comme un cheveux sur la soupe mais au final, on laisse couler. Que dire, ils ne connaissent pas encore cet embarra et c'est tant mieux pour eux !

Ce soir, ce n'était pas la grande forme pour lui, il a pris pas mal sur lui pour nous montrer une figure stoïque mais calme. Pourtant, ce mal est là. Il l'accable chaque jour et moi je ne suis là que pour l'aide à faire des tâches simple mais pénibles. Surtout pour lui.

Petite soirée sympatoche, quelques discussions autour d'un torchon dans la cuisine, elle est inquiète. Tout autant que moi, mais elle a un atout que je n'ai pas, elle n'est pas loin. Même à 2h de route, ce n'est pas facile d'être présent un peu tous les jours. Je me contente du téléphone même si ce n'est pas mon media préféré.

Bref, je redécouvre l'esprit cabaret sur France2 et je m'extasie devant les prouesses physiques et les monstres de dextérité qui passent ce soir.

Fin du spectacle, en y repensant, les fins de soirées à 22h avec les enfants fatigués et limite chiant, je me rappelle que j'étais comme ça aussi , il y a longtemps... Je me retrouve tout seul dans ce grand salon. Les gens ont déserté la maison, je m'accapare l'écran. On regarde, ce que je veux. Je fini par dégainer le Dr House et me voici seul. Ça monte doucement. Cette poignée de nostalgie qui remonte d'une autre époque. Cette envie de prendre quelqu'une dans mes bras... Cette sensation de solitude. Ce moment qui te renvoie à toi même et qui te appuie sur cette sensation que tu vas finir seul, que tu n'es pas capable de construire quoique ce soit de stable, qui te rappelle au combien ton manque de confiance en toi est en train de te ronger...
C'est chiant d'avoir un problème et sa solution mais d'être incapable de le résoudre...
Et puis, comment faire pour séduire lorsque l'on est déprimé? Généralement, ça ne plait pas des masses. Même moi, ça ne m'attire pas.
Me voilà encore à l'aube d'un nouveau jour dans ma grande chambre, seul dans un lit 2 places... Au moins, je peux m'étaler, ça ne dérange personne!


Posté par LittleBen à 01:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur J'entends la pluie

Nouveau commentaire